Jean-Éric IUNG

Archiviste-paléographe

Archives départementales de la Moselle

Résumé

Sous le règne personnel de Louis XIV, les déplacements des soldats et des unités destinées à former les armées françaises reposent sur le fonctionnement très élaboré d'un système de prise en charge des hommes et des chevaux sur les routes d'étape, organisation qui complète le système de la livraison des vivres aux armées en campagne. Au cours de la guerre de Succession d'Espagne, le territoire lorrain et ses confins sont des lieux de passage permanents de troupes, mais en 1705 les Alliés, ennemis de Louis XIV, tentent une percée sur la Moselle. Le château de Manderen héberge Marlborough pendant quelques jours. C'est ce qu'apporte l'étude des comptes des étapes sur le tracé des routes militaires, la présence des soldats dans l'ensemble lorrain et évêchois et son voisinage immédiat, la concentration des troupes de Villars, les effectifs réels ou supposés des troupes royales, l'administration militaire qui sera l'objet de la communication, basée sur une source assez rare, les comptes des traitants des étapes, arrêtés au bureau des finances de Metz pour un vaste territoire allant du Rhin à la Meuse.

Biographie

Archiviste-paléographe (1983), thèse d'Ecole nationale des chartes sur la fourniture des vivres aux troupes des armées de Flandre et d'Allemagne de 1701 à 1710, directeur des archives départementales de la Moselle depuis 2008

Bibliographie sélective

Contributions relatives au sujet des munitionnaires et vivres militaires du XVIe au XVIIIe s. :

« L’organisation du service des vivres aux armées de 1550 à 1650 », dans Bibliothèque de l’Ecole des chartes, 141/2 (1983), p. 269-306,

« 1709-1711 : la guerre en Artois », dans Mémoires de l’académie des sciences et arts d’Arras, 6e série, t. 5 (1991-1996), p. 207-216,

« Le poids des guerres de Religion en Basse-Auvergne : la nourriture des troupes royales de 1567 à 1588 », dans Mélanges offerts à Pierre-François Fournier à l’occasion de son centième anniversaire, Clermont-Ferrand, 1985, p. 83-111,

« Administration locale et armée au milieu du XVIIe siècle en Haute-Auvergne », dans Revue de la Haute-Auvergne, 65 (2003), p. 317-339,

« 1709. Nourrir la troupe ou perdre la guerre : le service des étapes dans les Evêchés et en Lorraine », dans Mémoires de l'académie nationale de Metz, 2017, p. 133-146, [un autre article est sous presse : « Nourrir la troupe en marche en 1701 et 1704 : Routes et étapes dans les Trois-Evêchés à la fin du règne de Louis XIV », communication à la journée d'étude 2018 du groupe de recherche Trois-Evêchés de l'université de Lorraine],

« Ascension et intégration sociales à Nancy au XVIIe siècle : Charles Margueron, boulanger, financier et notable bourgeois (1645-1713) », dans Lotharingia, Archives lorraines d’archéologie, d’art et d’histoire, 2 (1990), p. 57-101,

Plus, sur un autre sujet institutionnel militaire et judiciaire lorrain : « La maréchaussée de Lorraine et Barrois de 1698 à 1729 », dans Lotharingia…, 5 (1993), p. 333-407,

 

Actualités