Joël BECK

Président de la Société d’Histoire et d’Archéologie de la Lorraine

Résumé

Illustration de Henri Bacher

Face à la recrudescence des abandons d'enfants, le duc de Lorraine Léopold, édite le 7 septembre 1711, une ordonnance obligeant les femmes enceintes d'une manière illégitime de déclarer leur grossesse devant la justice. Ces déclarations sous serment, pour le bailliage d'Allemagne, sont conservées aux archives départementales de la Moselle. Elles renseignent notamment sur les circonstances et la date approximative du début de grossesse.

Parmi les séducteurs, des militaires de tous grades, notamment dans les villes de garnison (Bitche, Thionville...). Un pourcentage parfois élevé, parce que la plupart de ces soldats étaient logés chez l'habitant. Certains d'entre eux quittaient la région en abandonnant leur concubine, quand d'autres restaient en garnison en Lorraine et épousaient ces jeunes filles ou veuves. En parcourant ces déclarations de grossesse, on se replonge dans la vie quotidienne de nos campagnes au XVIIIe siècle.

Biographie

Joël Beck, âgé de 53 ans, prix d'Histoire de l'Académie nationale de Metz à 18 ans, est président de la Société d'Histoire et d'Archéologie de la Lorraine depuis 2 ans, après avoir exercé la présidence de la section du Pays de Bitche depuis de longues années. Auteur de nombreux articles dans différentes revues, il a écrit aussi plusieurs ouvrages sur sa terre natale.

Membre de l'Observatoire Homme-milieu au CNRS, il présente la particularité de travailler à la communication du ministre de l'Intérieur à Paris comme journaliste et officier de police.

 

 

Bibliographie sélective

Les Moulins du Pays de Bitche

Le sexe en procès dans le Pays de Bitche au XVIIIe siècle dans La revue du Pays de Bitche de 2017

Actualités